Dernière parution : Alerte info Covid-19 remboursement des échangeurs de chaleur et d’humidité
La voix tracheo-oesophagienne après laryngectomie totale

La voix tracheo-oesophagienne après laryngectomie totale

La voix tracheo-oesophagienne aprés laryngectomie totale permet une communication orale de qualité.

1. Le principe

Elle consiste à utiliser l’air contenu dans les poumons et à le faire passer dans l’oesophage par une fistule créée chirurgicalement entre la trachée et l’oesophage.

Cette fistule doit être équipée d’un dispositif médical, la prothèse phonatoire qui évite, grâce à un clapet de non retour le passage des liquides ou des aliments lors de la déglutition. Ce n’est pas la prothèse qui crée la vibration sonore mais la muqueuse de l’oesophage.

La prothèse est posée lors du premier temps chirurgical ou secondaire , notamment en cas d’échec d’acquisition de la voix oesophagienne.

Il existe 2 fabricants de prothèse:

La prothèse phonatoire peut être utilisée avec ou sans canule trachéale. Dans ce cas la canule est percée de quelques orifice en regard de la fistule oeso-trachéale.

Le passage de l’air expiré au travers de la prothèse phonatoire nécessite l’obturation de l’orifice trachéal avec le doigt .

Si le patient est porteur d’un ECH (échangeur Chaleur Humidité), celui est spécifique et muni d’un ressort.

2. Entretien et changement

L’entretien se résume à un écouvillonage une fois / jour.

Il existe des kit de nettoyage distribués par Collin laryngologie, avec miroir et porte lampe de poche

Un nettoyage par irrigation est parfois nécessaire avec une poire telle Provox Flush d’Atos

Cette prothèse doit être régulièrement changée, en moyenne tous 2 à 3 mois. Le changement s’effectue en consultation, sans douleur après une simple anesthésie par spray.

Le changement est décidé lorsqu’il existe lors de la déglutition des fuites aux liquides qui se manifestent par une toux .

3. Problèmes et solutions

3.1. Fuite de liquide au travers de la prothèse:

Rester à jeun, mettre en en place un plug, contacter le plus rapidement possible le service ORL de référence pour un changement de prothèse.

L’idéal est d’avoir chez soi une prothèse d’avance et de l’amener chez l’ORL

3.2. Obturation digitale de l’orifice trachéal ou de la canule:

Il existe des systèmes qui permettent la production vocale sans avoir la nécessité d’obturer l’orifice du trachéostome avec le doigt.

3.3. Changements trop fréquents:

Le problème est du à une contamination de la prothèse par un champignon, le candida, qui empêche le jeu de la valve de la prothèse.

Il existe une prothèse Activalve chez Atos qui aurait une durée de vie plus prolongée. Elle n’est pas actuellement remboursée.

3.4. Fuite périprothétique:

Parfois l’orifice de la fistule trachéo-oeosophagienne s’élargit et les les fuites de liquide ont lieu autour de la prothèse.

Il existe une collerette de Silicone, chez Atos Provox Xtraflange qu’on positionne derrière la collerette trachéale de la prothèse.

Si elle n’est pas suffisante, il faut alors changer de référence de prothèse, chez Atos il s’agit des prothèses Provox Vega Xtraseal avec double collerette oesophagienne.

3.5. Changement impossible en consultation:

Parfois le changement de la prothèse phonatoire est impossible en consultation: réflexes nauséeux, toux inextinguible, orifice du trachéostome trop étroit, fistule trachéo-oesophagienne trop bas située …

Le changement s’effectue sous anesthésie générale en ambulatoire.