Dernière parution : Alerte info Covid-19 remboursement des échangeurs de chaleur et d’humidité
Constipation et laryngectomie

Constipation et laryngectomie

Après une laryngectomie totale plusieurs facteurs favorisent la constipation qui devient vite problématique car les efforts de poussée lors de la défécation sont diminués.
Elle atteint 70% des laryngectomisés contre 20% dans une population témoin. (1)
1. La PREVENTION de la constipation est essentielle

– elle passe par le respect des règles hygiéno-diététiques

  • une HYDRATATION suffisante (eau Hepar®)
  • le RENFORCEMENT DE LA RATION EN FIBRES : céréales au son, pain complet, fruits et légumes

(cependant une alimentation plus riche en fibres n’est pas conseillée si la constipation est due à un ralentissement de la fonction intestinale provoquée par des médicaments analgésiques !)

  • l’ACTIVITE PHYSIQUE régulière

– l’utilisation d’un laxatif doit être SYSTEMATIQUE LORS DE LA PRISE DE MORPHINE, de médicaments contenant de la CODEINE, ou d’antiémétiques (contre les vomissements).

C’est d’autant plus important pour ce type de médicaments contre la douleur. La constipation concerne 40% des patients (2). Elle constitue une cause courante d’inobservance et d’arrêt de ces traitements (3)

Les laxatifs à votre disposition sont les :

  • laxatifs émollients ou lubrifiant (huile de Vaseline) / Lansoyl®, Laxamat® en vente libre
  • laxatifs osmotiques. Ils permettent un afflux d’eau à travers la muqueuse digestive: Movicol®, Microlax Macrogol® prise orale, à préférer au lactulose (Duphalac®) et Sorbitol® dont l’effet s’épuise dans le temps par adaptation du métabolisme intestinal
  • laxatifs stimulants. Ils favorisent le transit en augmentant les contractions du colon : Dulcolax®

 

2. Si la CONSTIPATION S’INSTALLE

– Dans un premier temps :

* introduction ou augmentation des doses des laxatifs oraux

* association si nécessaire d’un laxatif osmotique et stimulant

– Dans un second temps :

* suppositoire rectal et lavement

* +/- modifications du traitement contre la douleur

 

3. Pour en savoir plus :

  1. Ugur SS, Yuksel S, Coskun BU, Dadas B, Sirin G, Selcuk A. Does lack of glottic closure affect quality of life as a cause of constipation in laryngectomized patients? Eur. Arch. Oto-Rhino-Laryngol. Off. J. Eur. Fed. Oto-Rhino-Laryngol. Soc. EUFOS Affil. Ger. Soc. Oto-Rhino-Laryngol. – Head Neck Surg. 2013 Feb;270(2):629–634.
  2. Prichard D, Norton C, Bharucha AE. Management of opioid-induced constipation. Br. J. Nurs. Mark Allen Publ. 2016 Jun;25(10):S4–5, S8–11.
  3. Gervais C, Ducrotté P, Piche T, Di Palma M, Jovenin N, Scotté F. Constipation et cancer : stratégies actuelles. Bull. Cancer (Paris) 2016 Sep;103(9):794–804.